Monautopartage

Si nous voulons changer le monde, il va falloir commencer par changer nos modes de déplacements urbains. Une bonne idée s’est installée sur Marne La Vallée : l’autopartage. Ce sont des voitures électriques en libre accès. Le principe est simple : un abonnement mensuel de 4 euros si vous vous servez de la voiture, + un coût utilisateur de 3,5 euros la demi heure. Certes ce n’est pas donné, mais bon, ça dépanne. Lorsque comme moi, on ne se sert pas tellement de la voiture, c’est une bonne alternative le jour où on en a besoin juste pour aller à Ikea, voire faire les courses du mois qui pèseraient un peu trop sur le vélo. Il existe des stations disséminées sur Val d’Europe, une dizaine je crois. J’ai la chance d’en avoir une juste à côté de chez moi. Par contre ce n’est pas comme Autolib, il faut ramener la voiture là où l’on a prise. C’est donc confiant que je me suis inscrit sur monautopartage.fr
Ce matin j’ai voulu tester le système, et ai donc voulu réserver une voiture pour une heure… dans quoi est ce que je m’embarquais… Je prends donc mon iPhone et me connecte sur mon compte, sur le site web. Je vois le calendrier en ligne, et la station à côté de chez moi est dispo, personne n’a fait de réservation. Je me lance… ça ne marche pas. Bon. Je constate que mon crédit est à 0€… alors je vais le créditer avec Paypal. Il ne sera débité qu’en fonction de l’utilisation.
10 euros plus tard, je ressente la réservation… ça ne fonctionne toujours pas. J’appelle le numéro indiqué sur le site web. « Allo? »… ah… est ce que je suis bien au bon numéro? J’ai plutôt l’impression de déranger quelqu’un chez elle un samedi matin. Visiblement c’est le bon numéro. La dame me dit que sur la station demandée, la voiture est réservée, et qu’il y a vraisemblablement un problème de synchronisation entre la borne et le calendrier. Bon.
Je tente à nouveau un peu plus tard, cette fois sur une station un peu plus loin, devant l’hôpital. Oui, l’emplacement est bizarre… peut être les malades souhaitent-ils faire un petit tour de temps en temps. Cette fois je parviens à effectuer ma réservation en ligne, ouf. J’arrive devant la station avec une vingtaine de minutes d’avance. Comment ça marche ? Et bien… je n’en sais rien. Il y a une borne qui me demande de taper un code, et la voiture branchée devant moi. Effectivement j’ai reçu avec la confirmation de ma réservation un code à taper sur le clavier de la borne. Et… impossible de prendre la voiture. Alors je rappelle. « Allo? »… décidément je ne m’y ferai pas à ce « allo ». Bon, il faut attendre l’heure exacte de réservation avant de prendre la voiture… et comme les réservations se font par tranche de demi heure, je dois patienter, impossible pour la dame de me débloquer la voiture.
Enfin l’heure arrive. Je tape mon code… et une petite porte de placard s’ouvre sur la borne. A l’intérieur des câbles, dont un est relié à la voiture. Mais je n’arrive toujours pas à débrancher la voiture. Je cherche quelque part des explications… ah elles sont là bas au bout.
On me demande de récupérer les clés de la voiture… mais je ne vois aucune clé. Bon allez je rappelle. « allo? » (…) la dame me dit de récupérer les clés dans un petit espace fermé sur le côté… bien évidemment le petit espace fermé ne s’ouvre pas. Après je ne sais combien de manipulations, de codes rentrés, de portes fermées, et rouvertes, enfin les clés apparaissent. J’ai passé quand même 15 minutes devant cette … de borne !
Bon maintenant que j’ai les clés, je peux débrancher la voiture. Et ranger le cable. Ranger le câble ? Mais où ? Je rappelle la femme qui décidément ne me dira jamais qu’elle travaille à Monautopartage. Elle me dit que ce n’est pas normal, que la porte pour ranger le cable devrait s’ouvrir. Ce n’est pas le cas… on recommence les codes, c’est la porte de droite qui s’ouvre, mais le cable est branché à gauche. Je commence à m’impatienter. Finalement je parviens à le caser comme je peux en le tordant dans tous les sens …

 

Bon allez, je prends la voiture. Voiture électrique… la classe. Je ne l’entends même pas démarrer. Boîte automatique, c’est parti pour un petit tour. La voiture est technologique c’est le moins que l’on puisse dire, avec un bruit agréable de turbine qui me fait penser à KITT. Elle a même de la reprise et le compteur me donne mon autonomie : 160 km. Ça devrait aller juste pour aller faire le marché.
Et lorsque je reviens… devinez quoi… impossible de rentrer le code pour retourner la voiture. Impossible de sortir le câble. « allo? » J’ai eu envie de lui dire M**** mais je me suis retenu. Je suis tombé sur un monsieur cette fois. Je lui explique mon cas, et lui dis qu’il doit sûrement y avoir une note dans mon dossier. Ce n’est pas le cas… bon on ne peut pas dire que le suivi client soit une de leur priorité.
Bon… une expérience mitigée donc, notamment à cause d’un service technologique pas encore très au point. Mais c’est un service prometteur qui en est à ses balbutiements. Au delà de ça, voici les principales améliorations à pourvoir selon moi  :

 

  • Avoir une entreprise identifiable, quand je réponds au téléphone, je donne le nom de l’agence et je me présente… c’est la moindre des choses.
  • Donner le mode de fonctionnement simplifié dans le mail ou le texto, pour éviter de chercher les consigne sur place.
  • Ce sont les débuts, c’est normal qu’il y ait des camouflages technologiques, mais dans ces cas là, il faut fidéliser le client et l’inciter à réessayer, en lui créditant par exemple son compte pour un futur voyage.
Dans ma vision des choses, la voiture personnelle devient de moins en moins intéressante pour toute personne vivant en ville. Il existe tellement de solutions alternatives. J’entrevois un futur où les immeubles proposeront d’ailleurs des « pool car » pour les habitants de l’immeuble, comme service, rangés dans le garage, utilisables sur réservations, les frais passant dans les charges. La majorité des voitures restent au garage 70 % du temps… est-ce réellement utile de dépenser son argent dedans quand on peut le partager ?
En attendant cette évolution des moeurs, rien ne remplace mon meilleur ami actuellement : mon vélo.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s