Jean Louis VS Franck

Avant même que je ne regarde Cauchemar chez le coiffeur, la nouvelle émission culturelle de M6, je m’étais amusé à analyser les méthodes d’accueil du coiffeur près de chez moi. Je n’avais pas été déçu. ce soir j’ai testé son concurrent, à 8 mètres de son pas de porte. La comparaison est rude.
Il est clair que déjà Jean Louis a investi dans un cadre plus agréable que Frank. Une lumière pas trop forte, des sièges confortables, une disposition de salle qui donne un peu d’intimité (un tout petit peu)… la salle donne un peu plus envie de rentrer.
Le bon point pour Frank est qu’ils m’ont proposé quelque chose à boire. J’ai alors eu un petit thé bien tiède (avec des cheveux à l’intérieur, mais bon, c’est l’intention qui compte… non remarque, les cheveux, ça compte aussi. Et la température du thé aussi. Bon ils auraient mieux fait de rien m’offrir finalement. Heureusement une gentille demoiselle m’en a ramené un autre, mais bon ma coupe de cheveux était finie.)
Frank m’a donné une sorte de redingote en tissu. Je ne sais pas d’où il l’a sorti. Jean Louis a ouvert une redingote jetable, directement devant moi. Jamais utilisé, 100% hygiénique.
Frank a réglé mon shampooing en quelques secondes. Jean Louis en a profité pour me faire un petit massage du cuir chevelu des plus agréable… moment ultime s’il en est. Ca ne coute rien, mais c’est un plus indéniable. Je ne comprends pas les coiffeurs qui ne le font pas. On n’est pas pressés, si? si? et ben moi je vais chez les masseurs.
Frank m’a assis devant un comptoir rempli de cheveux. Il est vrai qu’on ne fait pas d’omelette sans casser les oeufs, mais je ne suis pas obligé d’avoir les cheveux du gars précédent sur le peigne qui va servir à ma transformation. Cela dit il y en avait partout, dans les tiroirs, sur le comptoir, sur le fauteuil… Et pour moi le coiffeur est en rapport avec le corps humain, avec l’esthétique, donc avec l’hygiène. Il est normal d’avoir des cheveux qui trainent, mais je crois que j’aurais apprécié qu’on fasse un peu de ménage pour moi, ça aurait montré que l’on avait de la considération pour moi. En tous cas c’est ce que j’ai senti chez Jean Louis, qui lui aussi avait quelques cheveux, mais sans commune mesure.
Petit truc en plus, Jean Louis a mis une sorte de tissu en élastique autour de mon cou, pour éviter que les cheveux aillent dans mon pull… et devinez quoi, pour la première fois de ma vie, la coiffeuse m’a même taillé les sourcils!
La coupe ici se vaut dans les deux cas. Mais finalement, quel est mon choix? Chez qui vais-je revenir? Qu’est ce que je retiens de mon expérience ? Du détail, toujours du détail. Et je n’arrêterai jamais de le dire, c’est le détail qui fait toute la différence. Dans un monde ultra concurrentiel où les produits se valent tous (en l’occurence deux coupes de cheveux…) c’est le service, l’accueil, et l’expérience qui font toute la différence! Vous avez compris que je reviendrai chez Jean Louis, même si le prix est un euro plus cher :
– Le salon est plus agréable
– On m’a fait un massage du cuir chevelu
– On m’a donné une redingote jetable
– On m’a mis quelque chose autour du cou pour éviter que les cheveux tombent dans mon pull.
Bref, on a fait attention à moi.
Dans les deux salons les personnes étaient très sympathiques, mais le service est une attention particulière que l’on me fait. Et ça je l’apprécie et le valorise.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s