Après Castorama ?

Annoncé il y a peu, le Castorama de Val d’Europe devrait fermer ses portes, pas assez rentable pour la marque de bricolage. La question est… qu’est ce qui pourrait le remplacer ? Car le bâtiment est assez conséquent, trois niveaux immenses reliés par des travelators ou des ascenseurs. Une idée ? Evidemment, moi oui. Alors rêvons un peu…
Après les temples de la consommation grand format des années 70 que sont les supermarchés et hypermarchés, où la ménagère trouvait dans un seul et même endroit tout ce dont elle avait besoin pour nourrir sa famille, peu importe la provenance, nous assistons actuellement à un retour aux valeurs locales, au manger sain, voire même manger bio. Ecologie, économie, conscience santé, nostalgie de pratiques anciennes, de la conversation chez le boucher, le boulanger… Il n’y a qu’à voir le succès des cueillettes ! Et là je me suis dit : ce lieu doit devenir un temple de la nourriture. Un endroit ouvert dédié au « manger sain », alimenté par les producteurs locaux, une sorte de marché couvert… où nous pourrions même tester cette nourriture grâce à des stands de dégustation, et des restaurants.
Je ne crois plus au modèle de supermarché où l’on fait toutes ses courses en payant à la fin. je prévois un retour au modèle « marché » où l’on paye directement au stand… avec les nouvelles technologies comme ApplePay, cela devrait bien sur aller encore plus vite.
J’ai donc pensé que les trois niveaux de ce gigantesque centre pourraient être consacrés à ça : un retour aux sources, une présentation, une mise en scène de ce que nous avons de meilleur dans notre potager… mais pas que. Pourquoi ne pas mettre en avant également les produits étrangers, avec la cuisine italienne, espagnole, allemande… etc. Une vinothèque, des stands de fromage, des stands de charcuterie, avec des petites tables à côté pour commander un petit plateau repas histoire de se faire plaisir…
Et au troisième étage, avec cette terrasse immense : un restaurant, un vrai. Moi j’aimerais bien manger sous les étoiles comme ça…
Et alors que je discutais de cela avec un ami, voilà que je découvre un concept qui existe déjà en Italie, exporté dans quelques capitales mondiales comme New York ou Dubaï… EATALY. L’idée que je commençais à décliner a déjà été adaptée. J’aurais pu en être le précurseur en France finalement, mais apparemment ça y est, ils s’installent l’an prochain à Paris (Youpiiii). Le concept ? ce que je vous ai expliqué, une mise en scène des meilleurs produits italiens, directement venus de producteurs, des produits frais, des espaces ouverts où l’on peut acheter, manger, déguster… bref une histoire d’amour pour qui aime la nourriture, et la bonne. Un rapport direct avec le producteur qui crée devant vous.
Avouez, ça met l’eau à la bouche…
Voilà ce que je ferais moi, à la place de cette enseigne de bricolage… et nul doute qu’avec l’expansion prévue de Val d’Europe, il y aurait de quoi faire un beau chiffre d’affaires.
Si vous voulez en savoir plus sur Eataly, voilà un article qui permet de découvrir le concept.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s